1961-2011 : le triste anniversaire de l'utilisation de l'Agent orange au Vietnam

Publié le par crise-de-lhumanite.over-blog.com

Le 8,9 et 10 aout à Hanoi une conférence internationale est organisé pour la commémoration du 50e anniversaire du début de l’utilisation de l’Agent orange par l’armée Américaine au Vietnam.


  Durant la guerre froide, de nombreux pays furent le théâtre de l’opposition entre l’Est (Union soviétique) et l’Ouest (Etats-Unis) dont le Vietnam. La Convention de Genève du 7 mai 1954 a divisé le Viêtnam en deux à partir du 17ème parallèle, au nord la République démocratique du Vietnam et au sud la République du Vietnam.

  La guerre du Vietnam dura de 1961 à 1975. Elle opposa la région du sud soutenue par les Etats-Unis à la région nord du Vietnam soutenue par l’Union soviétique. Le conflit débuta par une guerre civile. Le 11 décembre 1961, le conflit devient international avec la première intervention américaine au Vietnam. Dès 1965, les premiers raids aériens américains ont lieu sur le Vietnam du nord. Au fil des années, la guerre s’enlise et les exactions commises par l’armée américaine choquent l’opinion publique. Le 27 janvier 1973, les accords de Paris sont signés entre le les Etats unis, le Vietnam Nord et le Vietnam Sud. Cet accord prévoyait la fin des hostilités et le retrait des troupes américaines. Malgré cet accord les combats continuèrent. Il faudra attendre la prise de Saigon et sa capitulation le 30 Avril 1975 pour que la guerre du Vietnam touche à sa fin .Le Vietnam fut officiellement réunifié en 1976. Le bilan de cette guerre fut tragique : Le 3 avril 1995 le Vietnam a annoncé qu’un million de combattants communistes et plus de quatre millions de civiles ont trouvé la mort durant ce conflit.

 

  Lors de ce conflit, les Etats-Unis ont utilisé de nombreuses armes aux effets dévastatrices. En effet, entre 1961 et 1971, des herbicides comme l’Agent orange et des défoliants chimiques furent utilisés en tant qu’armes militaires (et ce, malgré le protocole de Genève de 1925 interdisant l’utilisation d’armes chimiques). Les herbicides, dont l’Agent orange, furent utilisés par l’armée américaine dans le but de détruire les forêts et les cultures alimentaires dans les zones contrôlées par les communistes. Ce gaz était préparé par les multinationales à base d’une substance chimique toxique : la dioxine. . L’agent orange, le plus connut, contenait de l’acide trichlorophénoxyacétique et de la dioxine qui est un produit chimique capable de provoquer des mutations génétiques. Plus de 80 millions de litres de défoliants non dilués ont été répandus sur le Vietnam entre 1961 et 1971.

 

   Aujourd’hui, à l’approche du 50ème anniversaire de l’utilisation de l’Agent orange, plus de 2 millions de Vietnamiens subissent encore les conséquences de l’utilisation de cette arme chimique illégale. Les conséquences sanitaires sont des malformations congénitales, des cancers et des handicapes physiques et mentaux. La conséquence écologique s’étend sur des millions d’hectares de foret. En effet, l’Agent Orange a provoqué l’extinction de la faune et de la flore, la désertification et l’érosion des sols.

agent_orange1.jpg Enfants victimes de l'Agent orange 

 

Sarah Chelal 

Publié dans Histoire

Commenter cet article